Actualité
06 Août 2021
Conseils pour extension de maison

Agrandir une maison est idéal pour gagner de précieux mètres carrés. Ce gain en surface et en confort permet aussi d’ajouter du style à la bâtisse, et de lui faire prendre de la valeur. Mais réaliser une extension de maison n’est pas un projet à prendre à la légère. Budget, démarches administratives, respect de la réglementation, cohérence avec l’existant, professionnels à qui faire appel : focus sur les erreurs à éviter lors de travaux d’agrandissement de maison.

Ne pas respecter les règles d’urbanisme

Prévoir des travaux d’agrandissement de sa maison est un beau projet, mais avant de foncer tête baissée, mieux vaut se renseigner au préalable sur les règles d’urbanisme en vigueur. Celles-ci sont définies dans chaque commune par le plan local d’urbanisme, plus couramment appelé PLU.

Le PLU fixe notamment la hauteur et le volume maximum d’une extension sur votre terrain, et limite l’emprise au sol de ladite extension. Le plan local d’urbanisme impose également l’usage de certains matériaux, mais également le choix des couleurs, notamment pour la façade et les menuiseries.

Négliger le voisinage

Le PLU impose des règles très strictes en ce qui concerne les distances à respecter entre les bâtiments. Même si votre projet d’agrandissement est accordé, mieux vaut prévenir vos voisins qui pourraient voir arriver d’un mauvais œil une nouvelle construction à quelques mètres seulement de leurs fenêtres. Pour désamorcer d’éventuels conflits liés au vis-à-vis, il peut donc être préférable de prévenir vos voisins avant d’entamer les travaux. Les relations entre vous n’en seront que meilleures.

> À lire aussi : Agrandissement de maison – Les possibilités

Ne pas suivre les démarches imposées par la loi

Selon la surface de votre extension de maison, vous devrez obtenir un permis de construire ou faire une déclaration préalable de travaux.

Surface de l’extension Hauteur < 12 mètres Hauteur > 12 mètres
Surface de plancher et emprise au sol inférieures ou égales à 5 m2 Aucune autorisation nécessaire Déclaration préalable de travaux nécessaire
Surface de plancher et emprise au sol entre 5 m2 et20 m2 Déclaration préalable de travaux nécessaire Permis de construire nécessaire
Surface de plancher et emprise au sol supérieures à 20 m2 Permis de construire nécessaire Permis de construire nécessaire

Enfin, lorsque les travaux sont achevés, vous êtes également tenu de remplir auprès du service d’urbanisme de votre commune une déclaration d’achèvement de travaux.

Ne pas tenir compte des normes thermiques

Les nouvelles constructions sont soumises aux exigences de diverses réglementations, dont la réglementation thermique en vigueur. Le respect de ces normes assure de disposer d’un logement confortable, mais surtout économe et sobre en énergie. La réglementation thermique 2012 (RT2012) s’impose aux constructions neuves et aux extensions comprises entre 50 et 100 m2.

À l’été 2021, la RT2012 sera remplacée par la RE2020. Plus exigeante encore, cette réglementation met l’accent sur les maisons passives et les bâtiments à énergie positive (BEPOS). Dans l’immédiat, la RT2012 impose une étude thermique du projet d’extension pour l’obtention d’un permis de construire.

> À lire aussi : Les propriétés isolantes de la Natibox pour l’hiver

extension de maison non accolee

Sous-estimer le budget nécessaire à l’agrandissement de la maison

Construction d’une véranda, d’une verrière ou d’une pièce supplémentaire, création d’un nouvel étage… Quel que soit votre projet, des travaux d’agrandissement sont toujours conséquents. Outre l’extension en elle-même, ces gros travaux peuvent nécessiter d’intervenir sur la charpente, l’eau ou l’électricité. La pose de menuiseries peut aussi être nécessaire, sans compter les travaux d’isolation et toutes les finitions à réaliser.

Tous ces postes de dépenses font vite grimper la note. Il est donc préférable de bien étudier le coût des travaux pour envisager une extension en rapport avec son budget.

Vous avez besoin d’espace et souhaitez agrandir votre maison ? Découvrez tous nos modèles de studios de jardin et trouvez celui qui correspond à vos envies et vos besoins, selon votre budget.

Ne pas faire d’étude de sol

Une extension de maison qui prévoit la création d’une nouvelle surface au sol nécessite des fondations. Or, il est nécessaire de procéder à une étude de sol en amont pour s’assurer de la viabilité du sol. Cela confirmera ou infirmera la stabilité du sol et sa capacité à supporter un nouveau bâtiment. Seule l’étude de sol garantit la pérennité des travaux d’agrandissement et donne l’autorisation de réaliser les travaux.

Ne pas se renseigner sur les solutions existantes

Il existe aujourd’hui diverses solutions pour agrandir sa maison sans engager des travaux importants et très onéreux. Parmi les options possibles, on peut citer la construction d’une véranda, la transformation d’un garage en pièce à vivre, l’aménagement de combles, la surélévation, l’extension en bois ou en béton, ou encore l’installation d’une extension non accolée, tel que le studio de jardin Natibox. Avant de se lancer dans des travaux, il est important de se renseigner et de prendre le temps de comparer les solutions qui s’offrent à vous (coûts, avantages, durée des travaux, etc.) afin de faire le bon choix.

> À lire aussi : Extension de maison : 10 superbes inspirations

Ne pas confier les travaux à des professionnels

Respect des réglementations de construction, consultation du PLU, démarches administratives, étude de sol, cohérence entre l’existant et l’extension, calcul du budget… Un projet d’agrandissement de sa maison peut rapidement devenir complexe. C’est pourquoi faire appel à des professionnels peut s’avérer judicieux. Il en va de la réussite du projet, tant d’un point de vue esthétique et technique que légal.

Les services d’un architecte peuvent vous aider dans votre projet d’extension de maison. Ce professionnel saura gérer les problématiques techniques et administratives, et faire appel aux bons artisans pour réaliser votre projet. 

Natibox propose des studios de jardin ossature bois. Sans travaux et sans permis de construire, la Natibox est posée chez vous en moins d’1 journée ! Découvrez nos modèles et contactez l’une de nos agences partout en France pour réaliser votre projet d’extension de maison sans travaux !

A lire aussi :